Un trio reprend les rennes de CominLabs

Albert Benveniste et Dominique Massaloux se retirent et laissent la place à une nouvelle direction.

 

Le Conseil d'Administration de CominLabs du 27 février 2014 a nommé à l'unanimité une nouvelle direction à la tête du Labex.

Un trio composé de Patrick Bouthemy, Ramesh Pyndiah et Claude Jard respectivement directeur et directeurs adjoints du Labex.

Cette nouvelle direction se place dans la continuité des orientations principales données au labex CominLabs depuis sa création. En particulier, elle reprendra à son compte la politique d'élaboration de projets de recherche ou de formation, originaux, de taille significative, et d'attribution de soutiens financiers portant sur ces projets « à gros grain ». L'objectif est en outre de produire une synergie transdisciplinaire et/ou géographique à travers ces projets.

La répartition des tâches au sein de la direction sera organisée comme expliqué ci-dessous.

- Patrick Bouthemy assurera, en tant que directeur du labex CominLabs, les interactions avec l'ANR dans le cadre du contrat avec l'ANR. Il assurera également la représentation de CominLabs vis-à-vis de l'écosystème régional entourant le labex : relations avec l'UEB, porteur du labex, ainsi qu'avec les collectivités territoriales, Régions et Métropoles (notamment pour la région Bretagne à travers les programmes  ARED  et  SAD  et  pour  la  région  Pays  de  la  Loire  à  travers  l'initiative  Recherche-Formation-Innovation  dans  le  domaine  du  numérique).    Il  sera  aussi  l'interlocuteur  de  CominLabs avec d'autres structures issues du programme d'investissement d'avenir (IRT B-com, IRT Jules Verne, labex  Lebesgue,  labex  Mer).  Au  besoin  et  à  l'occasion,  il  pourra  être  suppléé  par  un  des  deux directeurs adjoints. Il sera chargé également de la politique d'innovation de CominLabs.

- Claude Jard sera chargé du suivi des actions de formation de CominLabs, actions pilotées par Colin de  la  Higuera.  Une  action  sur  les  MOOC  (plate-forme  Coco)  vient  d‘être  lancée,  d'autres  actions devront être définies. Il sera également chargé de l'animation des groupes de travail en veillant à l'activité des GTs existants, au renouvellement des GTs et au lancement de nouveaux GTs. Il s'agit de stimuler la capacité du labex à produire des projets interdisciplinaires, à être à la pointe des sujets émergents  porteurs,  à  mobiliser  les  chercheurs  et  enseignants-chercheurs  des  laboratoires partenaires de CominLabs, à s'ouvrir au besoin vers d'autres acteurs territoriaux ou non, notamment dans les SHS, le numérique étant au centre ou en catalyse d'enjeux sociétaux évidents.

-  Ramesh  Pyndiah  sera  chargé  du  suivi  des  projets  de  recherche  de  CominLabs.  Le  labex  est désormais dans une phase où plus d'une dizaine de projets sont en cours de réalisation, d'autres sont à venir. Il est primordial de mettre en place un suivi de ses projets, afin de capitaliser sur ces travaux de recherche, de structurer les compétences fortes de CominLabs ainsi construites, et d'anticiper sur les retombées possibles de ces projets

 

 

CV court de Patrick Bouthemy

Patrick Bouthemy, 56 ans, est directeur de recherche Inria, classe exceptionnelle. Il a été directeur du centre Inria Rennes – Bretagne Atlantique de juillet 2007 à octobre 2011. A ce titre, il a été membredu CA du PRES UEB, du CA du pôle Images & Réseaux (aujourd'hui suppléant de B. Braunschweig), du bureau du CCRRDT de la Région Bretagne, membre du comité de direction d'Inria. Il  été directeur de l'UMR Irisa de juillet 2007 à janvier 2010. Il est actuellement membre suppléant du CA de l'IRT B-com et membre du CSV du pôle Images & réseaux. Il est président de l'AFRIF (Association Française pour la  Reconnaissance  et  l'Interprétation  des  Formes)  et  membre  du  CA  du  Gretsi  (Groupement  de Recherche en Traitement du Signal et des Images). Il a été responsable de l'équipe-projet Inria Vista de  vision  par  ordinateur  pendant  une  dizaine  d'années  (1996-2007).  Il  a  également  été  délégué scientifique  du  centre  Inria  de  Rennes  de  1998  à  2002,  membre  de  la  commission  (nationale) d'évaluation d'Inria de 1992 à 2002 et expert (traitement vidéo) pour la MRIS-DGA (2006-2009). Son domaine de recherche est celui de l'image et de ses applications.  Il a été notamment éditeur associé de la revue IEEE Transactions on Image Processing et co-general chair de ICCV'2007 (ICCV est la plus importante conférence internationale de vision par ordinateur). Il est auteur de plus de 200 articles dans des revues et des congrès internationaux. Il a encadré une trentaine de thèses.

 

CV court de Claude Jard

Claude Jard, 54 ans, est professeur des universités, classe exceptionnelle, à l'université de Nantes. Il a été  directeur  de  recherches  au  CNRS  à  l'IRISA  à  Rennes,  puis  professeur  de  l'Ecole  Normale Supérieure de Cachan de 2002 à 2012 et responsable de la recherche de l'antenne de Bretagne decette  école  (membre  du  CS  de  l'UEB  à  ce  titre).  Il  est  actuellement  directeur  de  la  fédération  de recherche  CNRS  AtlanSTIC  coordonnant  les  activités  de  laboratoires  dans  le  domaine  des  STIC  en Pays de la Loire. Son domaine de recherche est celui du logiciel et plus particulièrement sous l'angle de la modélisation formelle, du génie logiciel et des réseaux.  Il est auteur de plus de 150 articles dans des revues et des congrès internationaux. Il a encadré près d'une trentaine de thèses. Claude Jard a fait partie du comité de pilotage qui a monté la proposition de CominLabs (notamment dans son volet formation), et est actuellement membre de son bureau exécutif.

 

CV court de Ramesh Pyndiah

Ramesh  Pyndiah,  55  ans,  est  professeur  à  Télécom  Bretagne  et  assure  la  responsabilité  du département Signal & Communications de Télécom Bretagne depuis 1998. Il a été un des membres du  comité  de  pilotage  qui  a  coordonné  le  montage  du  dossier  Labex  CominLabs  en  2010,  il  est membre du burex, et depuis son lancement en 2011 il coordonne le Défi DEC (Digital Environnement for the Citizen). Son domaine scientifique couvre principalement les communications numériques et plus particulièrement le codage correcteur d'erreur. Il a co-signé plus de 30 articles dans des revues et  plus  d'une  centaine  en  conférences.  Il  a  également  contribué  à  deux  chapitres  de  livre  et  17 brevets. Il a été coéditeur de numéros spéciaux sur les techniques Turbo (EURASIP et Annales des Télécoms),  membre  du  TPC  de  plusieurs  grandes  conférences  sur  les  communications  (ICC, Globecom, ECWT, ..) et membre du comité exécutif de ICC'04, PIMRC'08, WCNC'12 et ISTC (97, 00, 03 et 10). Il a participé à l'évaluation de plusieurs projets européens et préside le chapitre local (France) de la IEEE Communications Society depuis 2000. Il est Senior Member de la IEEE et a reçu la Médaille Blondel 2001 décernée par la SEE pour ses travaux sur les turbo codes en blocs.